top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmakamali

Statistiques sur nos écoles primaires à VMR




Bonjour, Ci-dessous la lettre ouverte qui a été publié dans l'édition web du journal La poste de Ville Mont-royal ce 7 septembre 2022 en dernière page



 

Lettre ouverte de la conseillère du District No 2

Statistiques sur nos écoles primaires à VMR

Bonjour,

À la suite de mes deux lettres ouvertes du 22 juin et 10 août 2022, je souhaite vous donner quelques chiffres intéressants pour mieux alimenter votre réflexion au sujet de la nouvelle école francophone à VMR.


État des lieux et contexte :

Tout d’abord, je reviens sur l’état des lieux que j’ai présenté le 10 août 2022 et je dois remercier les citoyens qui ont amélioré mon constat au sujet de différentes catégories d’enfants qui fréquentent nos écoles de quartier (les trois écoles primaires francophones). Voici!

  1. Les enfants qui habitent avec leurs parents à VMR;

  2. Les petits-enfants qui n’habitent pas avec leurs parents à VMR, mais dont les grands-parents habitent à VMR;

  3. Les enfants pour qui les parents préparent des documents comme des baux de location (malgré qu’ils n’habitent pas à VMR) par leurs amis et famille qui, eux, habitent à VMR. Ces derniers acceptent de signer ces baux, parfois avec une indemnité et parfois juste par amitié, pour donner le droit d’accès aux écoles à VMR (conséquence de la réputation de nos écoles);

  4. Les enfants anglophones qui sont éligibles aux enseignements dans le système anglais (CSEM – EMSB) qui s’inscrivent dans le système francophone;

  5. Les enfants du quartier Glenmount qui sont éligibles dans les écoles à VMR et qui sont considérés comme des résidents;

  6. Les enfants qui sont inscrits suite à des recommandations par les enseignants ou les cadres de l’école, le CSSMB, etc.

Les cinq premières catégories, dans les statistiques, sont considérées comme des résidents de VMR. Selon les chiffres fournis par le CSSMB. Selon les données présentées dans le tableau-1, VMR manque de 66 places (en date de septembre 2021) sur l’ensemble de ses trois écoles primaires pour placer ces enfants qui sont considérés comme des résidents de Mont-Royal. Le tableau démontre également qu’il y a 160 élèves provenant de l’extérieur de VMR.

Tableau-1 : Données fournies par CSSMB le 11 juillet 2022 suite à une demande d’accès à l’information le 7 juillet).


Ces données montrent que la Ville de Mont-Royal répond actuellement aux besoins de scolarisation au niveau primaire des enfants de l’extérieur de la ville.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a déposé, en octobre 2017, une demande auprès du ministère de l’Éducation pour financer un établissement de niveau primaire à Ville de Mont-Royal comptant 21 locaux, dont trois pour le préscolaire, et pouvant accueillir jusqu’à 500 élèves. Cette demande était basée sur la prévision d’une augmentation de 18% de la clientèle d’ici 2021-2022 (évoqué par la porte-parole de la CSMB, Gina Guillemette en 2017 ). Suite à cette demande, le gouvernement du Québec a alloué un budget de 25 millions de dollars pour la construction d'une nouvelle école primaire à Mont-Royal en 2019 avec 24 locaux et 550 places.


 

Est-ce que ces prévisions sont toujours d’actualité?


Regardons les prévisions après 5 ans.

La prévision de l'effectif scolaire de l'ensemble du Québec par rapport à 2021-2022 sur le réseau public, au secteur des jeunes, en formation générale à temps plein, toutes langues d'enseignement confondues démontrent une tendance à la baisse pour les trois catégories (en date du 30 septembre 2021) (Voir la figure-1 et Tableau-2)





 

Et à VMR?


La situation à Ville Mont-Royal ne peut pas être différente de celle du Québec. Les données de Statistique Canada et le dernier recensement montrentune baisse près de 17.1% dans la population entre 0 à 4 ans à VMR :



Tout simplement, en regardant ces informations, nous constatons que la prévision de 18 % de la demande en scolarisation primaire francophone réalisée par le CSSMB en 2017 n’est plus d’actualité pour VMR.

On conclut facilement que Ville Mont-Royal avec CSSMB envisagent continuer à répondre aux besoins de scolarisation de l’extérieur de la ville et que la majorité des places dans la nouvelle école primaire francophone sera occupée par les enfants de l’extérieur du territoire de Ville Mont-Royal. Voici les preuves additionnelles :

 

1. Cette réalité et la volonté de poursuivre dans le même sens ont été confirmées par le maire à plusieurs reprises et cela confirme que la nouvelle école sera pour les enfants « d’ici et d’ailleurs », à témoins :

 

2. Le Plan triennal de répartition et de destination des immeubles (PTRDI, 2022-2025) fait état de la volonté du CSSMB de construire une nouvelle école primaire dans le secteur de Ville Mont-Royal pour servir les clientèles de l’extérieur de VMR.

Cependant, pour revenir à la question de départ, si on accepte de construire une nouvelle école francophone à VMR qui servira à la fois quelques élèves résidents et plus majoritairement les élèves de l’extérieur, quel site serait le meilleur emplacement pour la nouvelle école francophone à Mont-Royal?


C’est très évident que trouver un emplacement idéal et parfait qui réponde à tous les critères pour recevoir une école, surtout dans une ville déjà établie et développée depuis plus de 100 ans comme VMR, est très difficile, mais ce n’est pas impossible!


Conformément à la Loi sur l’instruction publique (chapitre I-13.3, article 272.10) la responsabilité de choisir l’emplacement d’une nouvelle école relève de la municipalité, ce qui est confirmé par le DG du CSSMB, M. Dominic Bertrand, dans un courriel écrit à FLG le 12 août 2022 : « …la responsabilité de trouver un terrain pour la construction d’une école appartient à la ville ». Celle-ci doit céder au centre de services scolaire un immeuble (ou terrain) conforme aux caractéristiques énoncées à la planification dans les deux ans suivant la prise d’effet de la planification.


Dans ma demande d’accès à l’information, j’ai questionné le CSSMB concernant le ou les critères et les exigences de CSSMB pour une école primaire francophone (à Ville Mont-Royal), par exemple : le nombre d’étages, la superficie au sol, la superficie de la cour de l’école, la configuration d’un débarcadère, etc.

Voici la réponse : « À ce sujet, le CSSMB ne dispose pas de critères ou d’exigences précises quant à la construction d’une nouvelle école à Mont-Royal. Par ailleurs, et en fonction du site retenu, toute construction du CSSMB doit répondre aux normes ministérielles et municipales applicables à un tel bâtiment. »


Dans ma demande d’accès à l’information, j’ai questionné le CSSMB concernant le rapport d’inspection ou validation de CSSMB pour les différents sites qui ont été proposés en avril 2022 par le comité d’école, auquel le maire fait référence et dont les membres restent inconnus pour les Monterois malgré leurs demandes répétées.

Voici la réponse : « nous n’avons trouvé aucun document qui puisse répondre à cette demande. »


 

Quel site alors?


Selon moi, le meilleur emplacement pour la nouvelle école francophone serait le site de l’ancienne Synagogue Beth-El située au 1000 Chemin Lucerne.

Le 1000 Lucerne doit être converti en un lieu qui apportera une plus-value pour les résidents du secteur en termes de qualité de vie, au lieu d’être condamné à un avenir réglé par les lois du marché.


« Chers concitoyens »,

Salutations,


Maryam Kamali Nezhad, ing.,Ph.D

Conseillère municipale / Municipal Councillor

District 2

Mont-Royal / Town of Mount Royal

514 222-9281

maryam.kamalinezhad@ville.mont-royal.qc.ca

714 vues0 commentaire

Comments


bottom of page