top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmakamali

Pourquoi j’ai voté contre la RÉSOLUTION N° 23-06-003642



Bonjour,


Parmi les 23 résolutions soumises lors de la séance du conseil du 13 juin 2023, j’ai voté contre une seule résolution, la RÉSOLUTION N° 23-06-003642 (Services professionnels pour 10/20 Roosevelt + 40 Roosevelt - Reconstruction des 2 bâtiments incluant la démolition du 40 Roosevelt).


Je ne fais pas de politique partisane, et mon objectif n’est pas de ménager la chèvre et le chou, mais bien, en tant que conseillère indépendante, de défendre l’intérêt public en toute honnêteté et transparence. Je sais travailler en équipe et sais faire les compromis nécessaires pour autant que ceux-ci prennent en compte les intérêts des citoyens. Je milite pour une gestion de Ville responsable et transparente dans laquelle l’opinion publique et les avis sont entendus et respectés !


Je souhaite donc partager publiquement avec vous les raisons de mon vote.


Après étude du dossier, veuillez trouver ci-dessous les éléments que j’ai pris en considération dans ma décision:


  1. Absence d’une étude structurelle et de fonctionnement du bâtiment qui justifierait la démolition plutôt qu’une restauration et une réhabilitation (depuis la proposition de ce projet en 2018). Le bâtiment 10/20 Roosevelt n’a été soumis à aucune demande d’expertise d’un bureau de professionnels indépendants en date d’aujourd’hui.

  2. Absence d’un accord du SIM (Service de sécurité incendie de Montréal) pour une contribution d’environ 16 M$. Aucune approbation ni aucun échange écrit et engagement de la Ville de Montréal et du SIM n’existent à ce jour concernant le montant de participation de celui-ci (évalué à 16 millions dans le PTI 2023-2024-2025) pour une nouvelle caserne. Le SIM est locataire au 10-20 Roosevelt et présentement il n’a aucune obligation de débourser quoi que ce soit pour la reconstruction de la Caserne. Cette clarification est primordiale, car sur une estimation totale de 37 M$ (taxes incluses) sur l’ensemble du projet, cela aura un impact direct sur le portefeuille des citoyens. En l’absence d’un engagement ferme par la Ville de Montréal, la totalité de la facture devra être payée par les contribuables monterois.

  3. Gestion des coûts mal cadrée :

  • Un emprunt de 37 M$ (taxes incluses) qui augmentera de 73% la dette nette à long terme de la Ville (actuellement plus de 49 M$).

  • À ce montant, il faut ajouter :

    • Le coût associé au projet de la démolition du 10-20 Roosevelt (non évalué à date). Ces bâtiments contiennent fort probablement de l’amiante et leur démolition exigera des conditions spéciales qui seront très coûteuses.

    • Le taux d’inflation des années 2023 à 2026 en fonction de l’indice des prix de la construction de bâtiments non-résidentiels. À titre informatif, ce pourcentage est de 9% pour la période de T1 2022 à T1 2023 pour Montréal (source : statistique Canada. Tableau 18-10-0276-02 Indices des prix de la construction de bâtiments, variation en pourcentage, trimestriel ).

    • Un % de contingence (sans contingence un projet est jugé non recevable et manquant de jugement). Dans l’état actuel, ce projet est en phase d’étude préparatoire soit en Estimation Classe C (d’après le tableau des étapes de réalisation d’un projet et classes d’estimation). La marge d’erreur d’une estimation classe C est de 5 à 20% !!


  • Près de 100 K$ a déjà été payé par les contribuables pour le PFT de 10/20 Roosevelt. Ce montant sera gaspillé en totalité sachant qu’il faut repartir de ZÉRO; car le PFT réalisé à l’époque ne prenait pas en compte les mêmes besoins et n’incluait pas le bâtiment du génie ni une nouvelle localisation du bâtiment! Ceci est un gaspillage de fonds publics et une gestion irresponsable.

  • L’impact financier de ce projet n’a pas été calculé et présenté aux citoyens avec la transparence requise.

  • L’impact annuel d’une dette de 37 000 000 $ (taxes incluses, évalué en 2023) sur une durée de financement de 25 ans / taux d'intérêt de 5% sera plus de 400 $ sur les taxes d’une résidence unifamiliale moyenne (évaluée à 1.9M$).

4. Le 40 Roosevelt ne nécessite pas d’être démoli! Ce bâtiment (bureaux de la division génie) est une construction récente avec une durée de vie d’au moins 50 ans. Il n’a aucun problème structurel qui exigerait sa démolition. Cette bâtisse est CONÇUE POUR RECEVOIR UN ÉTAGE SUPLÉMENTAIRE. Le projet de démolition du 40 Roosevelt est un gaspillage de fonds publics et le fruit d’une gestion irresponsable. Cela aura un Impact sur le portefeuille des citoyens et va à l’encontre d’une économie circulaire et environnementale.

Pour conclure, j’aimerais vous rappeler que ce projet du maire est conçu essentiellement dans le but de libérer un immense espace à l’emplacement actuel du 10/20 Roosevelt. Ce projet consiste à construire un nouvel aréna après 2026, tel qu’il a été présenté (lors de deux séances d’information sur le Quartier Sportif et communautaire les 1er et 2 février 2023) par le maire. La construction d’un nouvel aréna devrait coûter au moins 35 000 000 $ pour les Monterois après 2026.


Devant l’inconnu d’un projet de Centre sportif et communautaire annoncé, dont les conséquences financières sont imprévisibles, la course en avant des dépenses municipales nous conduira-t-elle vers des sommes astronomiques dépassant la capacité de payer des Monterois?


Chers concitoyens, c’est à partir de 2025 que l’impact de tous ces projets se fera sentir dans nos comptes de taxes de manière non négligeable.

Je ne trouve pas que cela soit une saine dépense de l’argent public.


Le constat actuel en dit long et la facture risque d’être bien plus salée qu’annoncée…


« Chers concitoyens ».

Salutations,

Maryam Kamali Nezhad, ing., Ph.D

Conseillère municipale indépendante / Independent Municipal Councillor- District 2

Ville de Mont-Royal / Town of Mount Royal

514-222-9281

maryam.kamalinezhad@ville.mont-royal.qc.ca

maryam.kamalinezhad@town.mount-royal.qc.ca


89 vues0 commentaire

Comments


bottom of page